Location de vacances à la campagne,
dépaysement total!
 
 

La campagne c’est aussi tous les animaux qui y vivent.
Nous sommes heureux de manger du miel, de voir de belles fleurs, d’entendre les cigales, d'écouter les oiseaux chanter, alors acceptons de vivre avec eux.


Résultat de recherche d'images pour "abeille"
La découverte d’un essaim d’abeilles dans le jardin peut être source d’inquiétude. Le printemps est la saison des abeilles. Elles ont entrepris la récolte du nectar. Ces dévouées ouvrières de la nature élèvent leurs reines et  assurent l’avenir de leur espèce.  Lorsque l’essaim est installé, l’image est assez impressionnante : des dizaines de milliers d’abeilles se regroupent. Peut-être pourrait-on être tenté de prendre une bombe d’insecticide pour les éliminer. Une réaction qui se révèlera improductive et dangereuse au final.  Il faut savoir qu’un essaim qui vient de se poser dans un arbre ou un mur n’est pas agressif. Il n’est pas nécessaire de le détruire ! Quand un essaim s’installe, il cherche une maison accueillante. Les abeilles sont un peu comme les hommes, si vous leur proposez une maison plus jolie, elles s’y installent. On peut donc récupérer l’essaim sans problèmes. Un fois récupéré, il suffit de le disposer ailleurs. Téléphonez à la personne qui vous à reçu ou à moi même et on fera le nécessaire. En principe les abeilles sont très calmes.  Il arrive de se faire piquer et les personnes allergiques doivent se méfier des complications, mais pour les autres ce n’est pas dangereux. Ce n’est pas très agréable mais moins embêtant qu'une piqure de moustique et moins long ! Et puis n’oublions pas que l’abeille ne pique que pour défendre la ruche et la reine, ou pour répondre à une agression. Cette ultime défense lui est d’ailleurs fatale car elle meurt 5 à 10 minutes après. C’est une espèce protégée et menacée. 
Les abeilles sont menacées  de disparition. Une catastrophe  que chacun peut modestement contribuer à repousser par de petits gestes.
Connu et récolté de tout temps, le miel est doté d'incroyables vertus: antiseptique, tonifiant et cicatrisant, Par exemple le miel de bruyère sera  antifatigue, celui de tilleul, apaisant.
Il faut butiner 1 million de fleurs pour faire 1kg de miel ! Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour de la Terre pour butiner.

Piège frelons et guêpes
Image associée
Pour éviter de se faire piquer il est parfois utile de se protéger.
Prendre une bouteille en plastique et couper la partie haute.
Dans la partie basse mettre 1 verre de vin blanc + 1 verre de bière brune + du sirop ou du sucre ou de la confiture.
Prendre la partie haute et la mettre à l’envers dans la préparation.
L’insecte rentrera mais il ne pourra sortir.
Un comportement calme permettent de prendre part à la vie active des insectes sans se faire piquer. 
   
L' abeille produit le miel, mais elle a une mission importante: la pollinisation qui permet aux plantes de se reproduire. Si l'abeille se retrouve coincée dans les plis d'un vêtement ou prisonnière des cheveux, elle peut piquer.

La guêpe est très utile dans la nature, et donc très utile à l'homme, elle nous débarrasse d'une quantité incroyable d'insectes! En effet, rappelons que si les insectes sont indispensables au bon équilibre de la nature, leur prolifération serait au contraire une catastrophe à bien des points de vue. Des "régulateurs" sont donc nécessaires, et les guêpes sont des régulateurs. De plus, les guêpes adultes butinent certaines fleurs pour se nourrir de leur nectar. Elles participent donc un peu à la pollinisation. Enfin, certains oiseaux, comme le guêpier, se nourrissent de ces insectes. Les guêpes piquent pour se défendre face à une menace. Si vous vous faites piquer, c'est qu'a un moment ou un autre, elle s'est sentie menacée. 
Le bourdon est un excellent pollinisateur, et son corps poilu se charge de pollen qui sera répandu involantairement. Seule les femelles piquent car elles sont dotées d'aiguillon. En général elles sont inofensives, sauf si vous les déranger, malgré leur puissant vrombissement.

Le frelon est un animal pacifique qui n’attaque jamais sans raison. Il se défend s’il est dérangé à proximité de son nid, en dehors il n’attaque pas. Il est même plus craintif qu’une abeille domestique et choisit toujours la fuite pour éviter un conflit. Depuis très longtemps il est prouvé scientifiquement qu’une piqûre de frelon n’est pas plus dangereuse que celle d’une abeille ou d’une guêpe. C’est sa grande taille et son vol bruyant qui provoquent une peur non justifiée. Si l’on agite fortement les bras auprès de lui, alors on peut être piqué. Les frelons sont utiles car ils éliminent les insectes indésirables comme les pucerons et aident à la préservation des récoltes.

Le frelon européen est un insecte carnivore. Il se nourrit essentiellement de mouches. Il peut également s’en prendre à d’autres insectes, comme les papillons, les guêpes, les chenilles, les sauterelles, les criquets, rarement les abeilles. Il a le mérite de s’attaquer à la fausse teigne de cire, un insecte qui nuit considérablement aux ruches, en s’attaquant aux rayons de cire
Le frelon asiatique se nourrit de fruits, mais aussi d’insectes parmi lesquelles les abeilles. Il se place à l’entrée des ruches.
Le frelon européen est bien plus grand que le frelon asiatique.
Le frelon asiatique est plus sombre que l’européen, et plus agile il est le seul capable de faire du vol stationnaire, pendant une longue durée.
Le nid  du frelon européen se trouve dans un endroit peu élevé, sombre, à l’abri des regards. Son ouverture est large, vers le bas. Le frelon asiatique construit son nid avec une petite ouverture sur le côté, dans des endroits élevés, éclairés, visibles.
Le frelon européen est presque pacifique, alors que l’asiatique est plus agressif.


Mais d’où vient alors la légende prétendant que les piqûres de frelons peuvent tuer ? D’après des traditions héritées du passé, il y avait déjà des frelons au temps bibliques, probablement l’espèce Vespa orientalis, ceux-ci-étaient utilisés comme arme biologique. En effet les frelons étaient entassés dans des récipients en argile qui étaient catapultés vers l’adversaire. En heurtant un obstacle, les récipients se brisaient, libérant ainsi les frelons qui se dispersaient terrifiés et piquaient tout ce qui bougeait. Les adversaires totalement épouvantés prenaient bien vite la fuite.
Si l’endroit de la piqûre est de suite sucé et refroidi, le soulagement est immédiat. Dans des cas particuliers (seulement 2 à 3% des victimes), on peut déceler une réaction allergique. Il s’agit alors d’une déficience immunitaire. Cette réaction commence avec de l’urticaire, des gonflements et une rougeur à l'emplacement de la piqûre. Il n’est pas impossible, également, d’avoir une crise d’étouffement. Dans ce cas, il faut consulter d’urgence un médecin ...

Difficile d’éviter les piqûres de moustiques quand les beaux jours reviennent
Se faire piquer par un moustique, à moins d’être allergique, n’est pas bien grave mais les démangeaisons peuvent être très désagréables.
 Il existe des méthodes naturelles très efficaces contre ces piqûres.

  • Du vinaigre de vin ou de cidre. Imbibez des compresses et appliquez-les sur votre piqûre. Cette solution vous apaisera grâce à la présence d’acide acétique qui possède des vertus antiseptiques.
 
  • Les huiles essentielles aussi pourront vous soulager, la lavande a un effet anti-inflammatoire. Mais il faudra faire attention à n’utiliser qu’une à deux gouttes, pas plus. Il suffira de massez doucement la piqûre avec cette huile pendant quelques secondes. Notez au passage que ce remède sera aussi très efficace pour apaiser une brûlure. Chez les petits enfants, les huiles essentielles sont par ailleurs fortement déconseillées. Si vous vouliez apaiser un enfant avec l’huile essentielle de lavande mélanger une goutte dans une huile végétale et appliquer cette solution sur la piqûre.
 
  •  Le bicarbonate de soude
Ce produit a de nombreuses vertus. Pour apaiser les démangeaisons à la suite d’une piqûre de moustique, mélangez 3 cuillères à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau. Plongez des compresses dans la solution et appliquez-les sur les piqûres.
Le bicarbonate de soude freine le développement de l'inflammation. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’eau dans une cuillère de bicarbonate de soude jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez ensuite cette pâte sur les piqûres.
Cette méthode peut aussi être utilisée en cas de varicelle ou d’urticaire.
 
  • Si vous connaissez les feuilles de plantain, n’hésitez pas à en arrachez quelques-unes, à les écraser et à frotter la piqûre avec. Cette herbe est un antihistaminique naturel. Elle sera donc aussi utile en cas de piqûres de guêpes ou de frelons.
 
  • Ou encore: des feuilles de pissenlit ou des feuilles de menthe ou avec du citron, ou une gousse d’ail, ou des rondelles d’oignons.
 
  • Les pièces de monnaie ont un pouvoir sur les piqûres en général. L’effet du cuivre sur votre peau vous sera agréable et apaisant. Le cuivre réduira le gonflement.
  • Si rien ne fait voir en pharmacie Cétérizine, vous serez soulager de ces vilaines piqûres.
 

Résultat de recherche d'images pour "couleuvre ardèche"
Si un matin vous vous retrouvez tête à tête avec un reptile ne soyez pas effrayé, contrôlez votre peur. Sachez qu'en France, les serpents sont protégés par la loi et qu'il est interdit de les tuer. En Ardèche, le plus répandu est la couleuvre verte et jaune, qui est en fait plutôt jaune et marron, un serpent totalement inoffensif qui a la particularité de grimper aux arbres. Quand vous croisez un serpent c'est lui qui aura peur et qui essayera de fuir. Aucun serpent ne viendra vers vous spontanément. Et si vous vous faites mordre, même par une vipère, pas de panique, vous avez largement le temps de vous rendre à l'hôpital le plus proche :).

Résultat de recherche d'images pour "araignée d'eau"

Une araignée d'eau sur la piscine quel horreur, je n'y vais pas!
Soyez sans inquiétude, elle n'est pas agressive, rappelez-vous que vous êtes à la campagne tout comme elle, l'idée commune, profitez de cette étendue d'eau calme.
Le gerris également appelé, à tort, araignée d'eau puisque celui-ci ne possède que 6 pattes, une caractéristique des insectes, alors que chez l'araignée les pattes sont au nombre de 8. Le gerris n'est donc pas une araignée mais bien un insecte aquatique! 



Afficher l'image d'origine

Des produits toxiques sont utilisés pour lutter contre les rongeurs des cultures.
Le renard est utile. il peut éliminer entre 3000 à 10000 rongeurs par an.
Cet allié est efficace, gratuit et non polluant. Il fait économiser 3000 euros aux agriculteurs.
Le renard joue un rôle dans la chaîne alimentaire.
Prédateurs des rongeurs, il évite leurs proliférations.
Charognard, il élimine les animaux malades, les cadavres et évite la propagation des épidémies.
Il est indispensable à la bonne santé de l'écosystème.
Loin d'être nuisible, il participe à la dissémination des grains de diverses essences d'arbres par ses déjections car il aime manger des fruits, des baies...
Il ne transmet pas de maladie.
Le renard est sensible et intelligent, il a le droit d'être respecté.
Il est craintif et évite les contacts avec l'homme.
Il n'est pas agressif et n'attaque pas les humains.
Le renard fait partie de notre patrimoine, de nos histoires, de nos légendes.
Il doit rester un animal sauvage, on ne doit pas l'habituer à notre présence, lui donner à manger.

La nature nous offre de belle chose, aidons là !
Chaque animal à son utilité dans la faune, apprenez, découvrez, enseignez vos enfants.
Ignorez-les, ils vous ignoreront!

 

 



Créer un site
Créer un site